COVID-19 – Linge textile : un allié précieux pour l’hygiène et l’environnement

Après deux mois de confinement, les questions de l’hygiène et du développement durable sont plus que jamais d’actualité. 

La pandémie de Covid-19 a mis en évidence le caractère fondamental de l’hygiène dans le milieu de la restauration et de l’hôtellerie.

Il est indispensable de rétablir la relation de confiance mise à mal par le Covid-19 en assurant aux consommateurs une sécurité sanitaire maximale tout en adoptant une approche respectueuse de l’environnement.

Le processus de désinfection du linge textile

Le plus souvent, le traitement du linge textile utilisé dans les Cafés Hôtels Restaurants est confié à un prestataire spécialisé. Il est donc stérilisé après chaque utilisation grâce à des process industriels rigoureux permettant d’assurer la qualité hygiénique des articles mis à la disposition des établissements.

Les impératifs d’hygiène sont bien connus des blanchisseurs industriels qui, pour certains d’entre eux, interviennent également auprès des établissements de santé.

L’application de la méthode RABC formalisée par la norme NF a pour objectif de garantir un niveau d’hygiène micro-biologique maximal avec une série de contrôles qualité à chaque étape du nettoyage.

Pour les établissements qui traitent leur linge en interne, il ressort des recommandations émanant des diverses Autorités Sanitaires (Anses, HCSP) qu’un lavage à 60° avec lessive pendant au moins 30 minutes est nécessaire pour débarrasser le linge du coronavirus.

Ainsi traité, le linge de table constitue une barrière considérable protégeant de tout contact avec des environnements et des surfaces qui ne seraient pas correctement désinfecté.

Linge textile : un choix durable

Le linge textile a subi par le passé une désaffection au profit de produits à usage unique ou synthétiques. La nécessité de la prise en compte de l’environnement, devrait inciter de nombreux établissements à laisser de côté le «tout jetable» au profit d’une utilisation de textiles dans une optique de réduction des déchets.

Plusieurs études ont montré par ailleurs que l’utilisation de nappes textiles permet de réduire les dépenses énergétiques et d’économiser plus de 80% des ressources en matériaux non renouvelables, contribuant ainsi à réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre.

En tant que fabricant de linge, nos produits sont certifiés Oeko-tex Standard 100 (ce qui garantit l’absence de substances nocives pour la santé) et nos sites de productions sont situés sur le continent Européen afin de privilégier des circuits courts de distribution.

A la lumière de ces considérations, nous ne doutons pas que le linge textile aura encore de beaux jours devant lui.

Menu